16/11/2007

1946 : nous avons droit à un comité local de prisonniers politiques


Le 9 mai 1946 , le Ministère de la Reconstruction (1) envoie une lettre à notre Bourgmestre.


Monsieur le Bourgmestre,


J’ai l’honneur de vous informer que Monsieur le Ministre a décidé en application de l’arrêté du 25 janvier 1946, d’instituer les comités locaux de prisonniers politiques porteurs de la carte verte provisoire de l’ONAC (2).
Votre commune réunit les conditions nécessaires pour qu’un comité local de prisonniers politiques y soit constitué. Il se composera de 3 délégués de la Confédération Nationale des Prisonniers Politiques, de 2 délégués des organisations de résistance reconnue, d’un délégué de l’ONAC et d’un secrétaire désigné par l’administration communale.
Monsieur le Ministre vous prie de bien vouloir lui faire parvenir sans délai le nom du candidat que vous proposerez comme secrétaire de ce comité.


L’administration communale répondit, sans délai, que Monsieur GALLEZ Robert, membre de l’Armée secrète, ingénieur commercial, rue Albert 1er à Leval-Trahegnies, a été désigné en qualité de secrétaire du comité local des Prisonniers politiques.


(1) Le communiste Jean TERFVE (1946-1947)
(2) Oeuvre nationale des anciens Combattants, Déportés et Prisonniers politiques


Carte de membre de l'Armée secrète (1)


Carte de membre de l'Armée Secrète


Jean Terfve


Jean Terfve - Ministre de la Reconstruction - 1946-1947

19:12 Écrit par Patrice Lambert dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : seconde guerre mondiale, prisonniers |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.