28/11/2007

Ejecté du tram pour une pièce de monnaie !


24 octobre 1929, 8 heures du matin. Le tram 90 roule rue de Fontaine et se dirige vers Binche. Il est bondé. Soudain, un voyageur, qui se trouvait sur la plate-forme arrière, aperçoit une pièce de monnaie sur le plancher. Il se baisse pour la ramasser. Un choc. Le tram vient d'osciller, probablement à cause d'une légère courbe et son passage sur un joint qui relie deux rails.
L'usager, surpris, est déséquilibré et passe sous la chaîne de sûreté mise en travers de l'ouverture d'accès au wagon. il s'écrase sur le sol, inanimé.
Deux voyageurs sautent immédiatement "en bas du tram", pourtant toujours en mouvement, et se portent au secours de la victime. Ces 2 acrobates courageux sont Alphonse DHEULIN et Georges QUERRIAUX, tous deux de Leval-Trahegnies.
Le malheureux gît la tête contre la bordure en pierre qui séparait la rue de Fontaine des voies. La tête et les jambes ensanglantées, il est transporté chez Ernest DUTRIEUX.
Ce brave homme est immédiatement allé quérir le docteur Scoupermanne (?) qui le ramena, grâce à son automobile, à son domicile où il finit par reprendre connaissance.
Il saignait toujours abondamment de l'arcade sourcilière gauche et présentait de fortes contusions à la pommette gauche, aux mains et aux jambes. Il souffrait également d'une fracture du crâne qui ne fut détectée que le 4 décembre !
Bien qu'ayant porté plainte contre la SNCFV (Société Nationale des Chemins de Fer Vicinaux), nous ignorons si la voie a été réparée et si des mesures de sécurité supplémentaires ont été prévues. Nous en doutons. Avant son démantèlement, en 1973, la "légère courbe", existait toujours. Quant au joint.... En outre, il semblerait qu'aucun arrangement à l'amiable ne fut possible.
Notons au passage que deux témoins habitaient "rue du Béguinage" à Leval-Trahegnies. Ce sont les rues Trigallez et Matteoti qui portaient ce nom à l'époque. A-t-il existé un Béguinage à Leval ? Rendez-vous au premier numéro de notre revue pour en savoir un peu plus. Reste la problématique du médecin. Je n'ai pu déchiffrer dans le document où j'ai puisé cette anecdote, l'orthographe exacte de son nom. Et je ne sais pas non plus où il habitait ? Qui peut me l'écrire ?


Rue du Béguinage

14:35 Écrit par Patrice Lambert dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : faits divers |  Facebook |

Commentaires

très belle photo ancienne où l'on peut encore voir notre église St Martin sur pieds. Quand on voit après tant d'années il n'y a pas eu grands changements

Écrit par : elcarolo | 05/12/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.