07/10/2008

1976: Leval-Trahegnies est jumelée avec Jullié en Beaujolais

Cet article est extrait du n°6 du "Par Mont et par Vaux" - 2ème trimestre 2003

 

1976, la dernière année du maïorat de Mr Jean Hesbois, dernier bourgmestre de Leval-Trahegnies, mais aussi l'année du jumelage de notre localité avec une petite commune du Beaujolais:

Jullié

Dsc00165 (02)



Jullié se trouve à 4 km de Julienas, au sud de Mâcon, dans le département du Rhône. C'est un village d'environ 400 habitants entouré de 250 ha de vignes. Le vignoble s'étend jusqu'au niveau du bourg et est couronné de bois et de landes.

Historique du jumelage

L'idée du jumelage est née après la Deuxième Guerre mondiale lorsqu'il est apparu que le seul moyen de progresser était de coopérer étroitement avec ses voisins. L'objectif initial consistait, pour des villes de différents pays européens, à échanger des expériences dans tous les niveaux de la vie locale.

Orléans et Dundee en 1946, Montbéliard et Ludwgsburg en 1950 furent parmi les premières villes européennes à signer un "Serment de Jumelage".

Près de 13.000 communes dans les 15 pays membres de l'Union européenne, en Suisse et dans les pays d'Europe centrale et orientale, sont aujourd'hui actives dans le mouvement des jumelages.

Qu'est-ce qu'un jumelage ?

Le mot "jumelage" n'a aucune définition juridique. C'est en fait un contrat moral entre deux collectivités avec un objectif politique précis: l'Europe des citoyens.

Pourquoi Jullié ?

Il semblerait que Messieurs Jean Hesbois, notre maïeur, et Marcel Descombes, leur maire, auraient sympathisé lors d'une visite en Beaujolais de notre édile. Et l'idée d'étendre leur relation amicale germa...

cerem_leval16 (02)


De gauche, Mr Paul Jonnart, échevin, Mr Marcel Descombes avec les armes de Leval-Trahegnies, not' maïeur, Mr Jean Hesbois avec celle de Jullié et Mr Léopold Brancart, échevin.

Les cérémonies officielles

Le carnaval de 1976 a donc vu le débarquement des Julliatons, avec à leur tête, Mr Marcel Descombes, précité.

Cérémonies à la maison communale, aux monuments aux morts, fleurs, cadeaux et logement chez l'habitant pour créer des liens entre les villageois de nos deux communes.

Le dimanche, le cortège carnavalesque futé précédé de la gendarmerie à cheval ! Comme à Binche !

02 - Carnaval 1976 avec les Julliatons (04) - compressé

Les invités sont demandés et reçus partout. La journée et la nuit furent très troublées par les Français mâles. La bière a coulé à flots dans les gosiers !

Plusieurs estomacs habitués au vin se retournés et révulsés en accueillant une telle quantité de diverses bières belges.

La réciprocité nous fut offerte après les vendanges de cette même année. Le Collège échevinal s'y rendit en nombre, accompagné par quelques Levallois.

Composition du Collège échevinal de 1976

Mr Jean Hesbois, bourgmestre; Mme Antoinette Stoop-Beautrix, Mr Roger Jonnart, Mr Léopold Brancart.

1977 a vu un tout autre jumelage pour Leval-Trahegnies; la fusion avec Binche. Et cette nouvelle ville, de plus de 30.000 habitants n'était plus en adéquation avec ce petit noyau familial qu'est Jullié.

Aussi les relations officielles avec le Beaujolais se sont éteintes, mais des liens avaient quand même eu le temps de se nouer. J'en ai pour preuve que des contacts perdurent encore de nos jours entre de rares familles ( trois à ma connaissance). Il est vrai que de nombreux témoins de l'époque ne sont plus parmi nous.

Nous sommes allés à Jullié

A la recherche de la charte du jumelage (elle a disparu des archives de Leval-Trahegnies ! [Depuis nous l'avons retrouvée, NDLR]), nous sommes allés à la mairie de Jullié. Cordialité fut le maître mot de notre rencontre avec le maire actuel, Mr Laplace. Mais là aussi, point de chartre [ils ne l'ont toujours pas retrouvée, NDLR]. Des recherches sont effectées dans leurs archives...

Mr Descombes étant décédé, nous avons contacté son fils et quelques autres acteurs du jumelage.

DSC00193 (02)

Joëlle et Gérard Descombes

Les Julliétons ne nous ont pas oubliés et nous ont même prié de vous saluer et plus spécialement les familles Brancart et Hulin.

Pour sceller le jumelage, le 23 octobre 1976, Mr Descombes a offert la moitié de sa cravate à Mr Hesbois, et ce dernier son noeud papillon. Ces pièces sont conservées avec soin à Jullié par Mr Et Mme Hotton. cet échange a eu lieu la veille du départ de Jullié de la délégation levalloise. Un souper, très arrosé, a réuni tous les participants. La bonne humeur et l'esprit bon enfant étaient de rigueur. Des jeux étaient organisés: "cul sec" avec la boisson locale de l'autre notamment... Ceci explique sans doute cela.

En conclusion nous pouvons dire que le jumelage de 1976 a réussi puisque nous n'avons pas été oublié. Les Julliatons que nous avons rencontrés (dont Monsieur le Maire) se montrent favorables à l'idée de renouer avec Leval-Trahegnies par le biais de notre Cercle d'Histoire.

Activités Chlem - Leval - Fête Sainte-Catherine 2004 - Plaque Jullié (02)

 

gene

Geneviève D'Hert

22:26 Écrit par Patrice Lambert dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : jumelage |  Facebook |

Commentaires

Bonjour oui je me souviens de ce jubilé , s'il existe vraiment une relève pourquoi pas la remettre a jour et recommencer les rencontres et essayer d'organiser quelque chose entre les deux villages ????????
Moi serais partant .

Écrit par : Jonnart Georges | 25/10/2012

Répondre à ce commentaire

Nous aussi avons participeau jumelage Jullie Leval (nous sommes sur la photo du cortege)et avons garde d exellents souvenirs de cet echange quelle ambiance...
Dommage que cela n est pas continue j ai quand meme quelques photos de ces 2 rencontres ,des personnes decedees et du carnaval avec les "Gilles"
Amities Julliatonnes

Écrit par : corsin fernand | 15/02/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.