02/11/2008

Comment calculer l'âge d'un objet: le carbone 14

Dater de minuscules échantillons selon la méthode dite du "carbone 14" est devenu un acte banal depuis que Willard Libby, un chimiste américain, mit au point ce procédé en 1949 - grâce à cette invention, il reçut d'ailleurs le prix Nobel en 1960.(...)

libby willard

Willard Libby

Les atomes de carbone 14 sont naturellement radioactifs et résiduels dans les vestiges organiques (végétaux ou animaux). Il faut compter un atome de C14 pour mille milliards d'atomes de carbone non radioactifs (le carbone 12) dans un être vivant. A partir de la mort de l'organisme, ce taux décroît selon un rythme régulier bien établi: la moitié des atomes de carbone 14, contenus dans un échantillon, disparaît au bout de 5730 ans, puis encore la moitié de la moitié au cours d'une période équivalente et ainsi de suite. En partant du taux résiduel, les spécialistes peuvent alors remonter au moment de cette mort, à condition qu'elle se soit produite il y a moins de 50.000 ans.

Cette méthode intéresse donc particulièrement les archéologues qui découvrent des vestiges humains, des restes alimentaires, des couches de bois brûlé sur leurs sites et peuvent ainsi les dater de façon absolue.

Source: Le Monde de la Bible n°161 - Septembre-Octobre 2004 - p.13

Artemis

Artemis, l'appareil de spectométrie de masse par accélérateur qui permet de "compter" les atomes de carbone 14. Il se trouve sur le site du CEA à Saclay (Essonne)

00:44 Écrit par Patrice Lambert dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire generale |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.