17/01/2010

Autres temps, autres moeurs.

Directive du Gouverneur de la province de Hainaut du 26 décembre 1830

Le Gouverneur de la Province de Hainaut,

Donne avis qu'il recevra dorénavant tous les jours, depuis midi jusqu'à une heure, les personnes qui voudraient l'entretenir d'affaires.

Les demandes d'emploi, celles qui tendent à l'instruction ou à la décision d'affaires dont l'administration provinciale est saisie, doivent, de préférence, se faire par écrit; il y sera fait prompte réponse. Cette marche évitera des déplacements onéreux et de la perte de temps. Les habitans (sic) qui n'ont pas le degré d'instruction nécessaire, feront bien de s'adresser à l'administration municipale de leur endroit; elle s'empressera de leur donner aide et conseil.

Le gouverneur profite de cette occasion pour prier les magistrats, fonctionnaires, ou autres de ses concitoyens qui ont des relations avec lui, de ne pas lui donner les titres d'excellence et de monseigneur; ces titres ne lui sont pas dus; il ne peut et ne doit les accepter.

De PUYDT.

Les temps ont bien changé. Quel haut fonctionnaire provincial ou même communal est-il possible de rencontrer tous les jours à une heure déterminée et sans rendez-vous ? Aujourd'hui, hors quelques responsables politiques assidus, soyez heureux si les "permanences" sont assurées. 

Qui se soucie, de nos jours, en haut lieu, comme ont dit, des finances publiques ou de celles de leurs concitoyen(ne)s ? Réellement, je veux dire. Pas au travers de budgets ou de comptes plus ou moins trafiqués pour les besoins électoralistes. 

Quel gouverneur de province, ou tout autre responsable oserait encore écrire qu'une demande écrite "recevra une prompte réponse" et que "l'administration municipale s'empressera de leur donner aide et conseil" ?

Et si plus personne ne penserait à appeler qui que ce soit "excellence" ou "monseigneur", il en est qui ne dédaignerait pas de se voir qualifier ainsi. Et qui, faute de mieux, tiennent absolument à se voir attribuer tous leurs grades et titres. Quitte à passer pour de précieux ridicules. 

Est-ce le fait d'avoir changé "administration municipale" en "administration communale " ?

Gouvernement provincial Hainaut

 Siège du gouvernement provincial à Mons

00:26 Écrit par Patrice Lambert dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : administration |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.