01/04/2012

De bonnes pratiques que nous aimerions voir se populariser chez nous

Feignies (09).JPG

Feignies est une petite ville française de 7000 habitants sise sur la frontière franco-belge en bordure de la route Mons-Maubeuge, à 30 kilomètres de chez nous.

Le Fort de Leveau, appelé aussi Fort Schouller, faisait partie des fortifications, construites en 1874, qui défendaient Maubeuge.

Une association, 4F pour Faune, Flore, Fort, Feignies, s'est donnée pour but, entre autres, de conter, comme nous, l'histoire de la localité.

 

 

Feignies (10).JPG

Patrick Camberlin, président des 4 F

 

 

Et, comme nous, ils ne s'intéressent pas qu'aux vieux cailloux mais aussi à la vie quotidienne des habitants d'autrefois.

Grâce à 4F, les Finésiens ont acquis, comme le déclare Patrick Camberlin à la « Voix du Nord » du 24 mars 2012, « de bons réflexes ».

« Chaque année, de nombreux documents photographiques, papiers anciens, objets de la vie quotidienne sont confiés à Patrick Camberlin, président de l'association 4F et à ses collaborateurs. Ces documents sont scannés et ensuite rendus à leurs propriétaires »

« Combien de papiers et de documents précieux pour retracer la vie associative, scolaire, ouvrière de la ville ont été détruits par les enfants au décès de leurs parents ? Heureusement, la machine s'inverse et nous avons de plus en plus de dons »

 

Feignies (07).JPG

Feignies, autrefois, un village, presque, comme chez nous

 

Que nous aimerions que les gens de chez nous acquièrent, à leur tour, ces « bons réflexes ». 

Le CHLEM remercie à la fois nos lecteurs qui nous ont fait confiance en nous prêtant des documents auquels ils tiennent ou en nous donnant, à la suite d'un grand nettoyage ou après un décès de proches, des docvuments, pour nous, si précieux. 

 

 

Feignies (08).JPG

 

15:37 Écrit par Patrice Lambert | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

"Que nous aimerions que les gens de chez nous acquièrent, à leur tour, ces « bons réflexes ».

Écrit par : Alain | 20/08/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.